• Patrick BERNARDET a publié Claudio abbado : pur génie des maestri

    Voilà plus de 3 ans que s'est éteint "ce monstre sacré" de la direction des grands ensembles musicaux de ce monde. En l'occurrence le dernier mandat exécuté fut celui à la tête du Philarmonique de Berlin. J'apprécie tout particulièrement sa direction des œuvres du sublime Hector Berlioz.
    Une mention toute particulière au Te Deum;

    • Georges BURIGANA Bonjour, bravo pour avoir respecté le pluriel de "maestro", ce n'est pas courant ! Effectivement c'est un grand qui nous a quitté comme Carlo Maria Jiulini qui excellait dans la symphonie pastorale de Beethoven. Il est bien dommage que tous ces chefs inspirés soient mortels !

Annonces Google