• Stéphane PICHON a publié Dunkerque

    Vous ne savez pas où partir en vacances ? Je vous propose d'aller à "Dunkerque". Ou plutôt de vous y faire amener par Christopher Nolan. Oh vous ne verrez pas grand chose de la ville. Sans compter que nous revenons à fin mai début juin de l'an 1940 pour nous retracer le récit de "l'opération Dynamo". Un film atypique, particulier, surprenant, et voici pourquoi : http://www.allocine.fr/membre-Z20140324162524883754462/movie/240850/

    • Jean - Paul GALDIES Bonjour Stéphane. Oui, un film atypique, particulier, surprenant, comme déjà il y a plus d'un demi-siècle Week-end à Zudcoote, qui relatait les mêmes événements côté français : faut-il y voir un clin d'oeil avec ce soldat français qui se fait passer pour un Anglais ? Un chef d'oeuvre, peut-être bien, mais en tout cas un grand film qui fera date. Servi de plus par un casting trois étoiles même si certains acteurs sont " sacrifiés" dans des rôles ingrats ( C. Murphy ) ou peu valorisants ( K. Branagh )

    • Stéphane PICHON Bonjour Jean-Paul. Oui, un film de guerre qui sort de l'ordinaire, assurément. Tant et si bien qu'il peut mettre le spectateur sur la réserve. Le choix de la narration est un pari sacrément osé, mais au moins cela permet de sortir "Dunkerque" des sentiers du conformisme. Chef-d'œuvre ou pas, chacun se fera son idée. En tout cas, on peut comprendre que les avis puissent être partagés. J'en profite pour vous remercier de m'aider à secouer un forum de discussion devenu moribond, voire taiseux. Bon, il est vrai que ce sont les vacances, mais... tout le monde n'est pas parti en vacances, si ???

    • Jean - Paul GALDIES C'est vrai que le forum est sinon moribond du moins somnolent en cette période estivale. Cela me fait penser à ma tentative de lancer une tribune sur le thème " Ca ferait un bon film " qui n'a pas fait recette. Je vais essayer de le réactiver car Dunkerque m'a donné une idée... Au fait, si la Deuxième Guerre est l'un des thèmes les plus traités au cinéma, on recense peu de films qui traitent des événements de 1940 mais si la quantité n'y est pas la qualité ne fait pas défaut : voir WE à Zuydcoote, En mai fais ce qu'il te plait ou encore le méconnu " Le Train " de Granier Deferre avec Jean-Louis Trintignant et Romy Schneider et désormais donc Dunkerque.

    • Thierry BOULANGER Film sympa a regarder mais pour ma part j'ai eu du mal à trouver un scénario.

    • Stéphane PICHON Comme je le disais dans mon commentaire dont le lien figure dans l'en-tête de cette discussion, il s'agit plus d'un survival qu'autre chose. A partir de ce moment-là, le scénario est on ne peut plus simple, d'autant plus qu'il trouve son contexte durant la guerre de 39/45. Pas un film historique pour autant, puisque des libertés ont été prises par rapport à l'Histoire. Mais le plus désarmant (si je puis dire) à propos de ce film, c'est que personne ne s'attendait à une telle construction de l'œuvre. Je confirme que de nombreuses personnes soient restées dubitatives et indécises quant à savoir si elles ont aimé le film... ou pas.

    • Jean - Paul GALDIES Comme tous les grands films de guerre, le scénario entremêle la grande histoire et le destin de quelques individus qui la vivent ( ou plutôt la subissent ). De ce point de vue, la démarche n'est pas fondamentalement différente de Week-end à Zudcoote, même si Nolan fait davantage place à la grande histoire, et on peut même imaginer que la poignante odyssée de Jean-Paul Belmondo se déroule à quelques encablures. Guère plus enviable est ici le destin de l'aviateur campé par Tom Hardy, qui tient tête à la Luftwaffe au péril de sa vie mais le paiera ( au mieux ) d'une probable captivité en Allemagne jusqu'à la fin de la Guerre. Et le jeune soldat qui arrive en train à Londres ne sera-t-il Ce qui est sûr c'est qu' à plus de cinquante ans d'intervalle, les deux films illustrent bien le célèbre aphorisme de Prévert " quelle connerie, la guerre " : que de morts à la c... en effet aussi bien chez Verneuil que chez Nolan, y compris quelquefois de la main de ceux de son propre camp...

    • Jean - Paul GALDIES Pour parler du jeune soldat, je voulais dire qu'il sera peut-être renvoyé séance tenante sur un front dont cette fois il pourrait ne pas revenir...

    • Stéphane PICHON Quoiqu'il en soit, la guerre n'est que la représentation expressive de l'immense et inimitable conne rie humaine...

    • Jean - Paul GALDIES Bonjour Stéphane. Je viens d'apprendre que, hier soir, Arte avait rediffusé Week-End à Zuydcoote. Bonne idée. Autre bonne idée, à cette occasion le magazine Télérama a publié une critique de ce film le définissant ( ce qui n'est pas mon avis ) comme un anti-Dunkerque. Si le coeur vous en dit, allez jeter un coup d'oeil sur le site de Télérama. Mais il est vrai que les ressemblances et différences entre les deux films pourraient donner matière à un mémoire de fin d'études pour les étudiants d'une école de cinéma.

    • Stéphane PICHON Je sais ce qu'Arte proposait dans son programme hier soir. Malheureusement, je ne pouvais suivre ce film (que je ne connais toujours pas... si, si, c'est possible !) pour la bonne et simp,e raison que je travaillais. Mais j'ai entendu parler des différences qui opposent les deux longs métrages. Je dirai qu'il ne pouvait en être autrement, à moins d'être un bon historien soucieux de l'exactitude des faits. Chacun a son point de vue, et il est de ce fait normal d'assister à des interprétations divergentes. Quoiqu'il en soit, dans mon commentaire Allociné (dont le lien figure dans l'en-tête de ce tropical), j'ai bien fait remarquer que le film n'était pas classé dans le genre historique, mais bien dans le genre guerre. Seulement et uniquement. Pour être plus précis, plus qu'un film de guerre, c'est carrément un survival.

    • Jean - Paul GALDIES Peut-être pourrons-nous remettre en perspective les deux films lorsque vous aurez vu Week-end à Zuydcoote. Nous serons alors à armes égales pour tenter d'établir une sorte de banc d'essai comparatif.

    • Stéphane PICHON Bonjour Jean-Paul. Bon eh bien voilà. J'ai quand même réussi à voir le fameux film d'Henri Verneuil et... ce dont je me doutais m'a été confirmé sur bien des points. Pour en savoir davantage, voici l'avis que je viens de publier à propos de "Week-end à Zuydcoote" : http://www.allocine.fr/membre-­Z20140324162524883754462/movie­/40626/

    • Jean - Paul GALDIES Bonjour Stéphane. Content que vous ayez apprécié le film. Je partage cette idée que le film de Verneuil a enfin trouvé le " pendant " qu'il attendait depuis plus de cinquante ans, comme si les deux oeuvres constituaient désormais les deux volets indissociables d'un même dyptique. Une seule divergence : on ne peut s'empêcher d'éprouver de la compassion pour Julien Maillat, qui trouve une mort à la c... juste au moment où il avait trouvé le moyen de quitter la nasse dunkerquoise. Avant de mourir, voit-il la jeune fille venue le rejoindre pour partir avec lui ? A-t-elle su ce qui était arrivé à son amant d'un jour ou se le demandera-t-elle sa vie durant ?

    • Stéphane PICHON Bonsoir Jean-Paul. Je vois que nous partageons le même avis. Je pousserai même jusqu'à dire qu'une édition DVD et Blu-ray serait la bienvenue avec les deux films dans le même coffret. Why not ?

    • Jean - Paul GALDIES Bonjour Stéphane. Je suis tout à fait pour. Il y aurait peut-être des problèmes de droits audiovisuels à régler au préalable mais, comme on dit, quand on veut, on peut. Bonne journée.

    • Jean - Paul GALDIES Bonjour Stéphane. Ce lundi 30 octobre, le Banco du jeu des 1000 euros portait sur Week-end à Zuydcoote. Il fallait trouver le titre du film, qui était présenté comme le pendant français du Dunkerque de Nolan. Les candidats connaissaient le film et ont donc gagné le banco.

    • Stéphane PICHON Ah ben, heureusement qu'ils ne sont pas restés ignorants comme moi j'ai pu l'être durant de nombreuses années lol ! Tant mieux pour eux ! :-))) Peut-être peuvent-ils remercier la télé qui se cale de plus en plus sur l'actualité cinématographique : alors que "Dunkerque" envahissait les grands écrans, elle nous proposait de revenir sur ce fameux "Week-end à Zuydcoote". Et il en va de même pour d'autres productions...

Annonces Google