• Laure ANTUNES a publié Les impromptus de schubert par arthur rubinstein

    Je suis sous le charme et me laisse emporter en faisant des papiers, mes papiers administratifs, c'est l'idéal ...
    http://www.dailymotion.com/video/xh2ax_arthur-rubinstein-impromptu-no-4-op_music

    • Georges BURIGANA Bonjour,Schubert est un peu méconnu et souvent on le réduit aux lieder ou à La truite, c'est bien dommage car les impromptus, les moments musicaux, les sonates etc sont de vraies "pépites" et on ne s'en lasse pas. Pourtant je suis un peu un inconditionnel de "Ludwig" mais il faut reconnaitre le talent hors normes de "Franz". Amicalement.

    • Morsli KIRED Sur vinyl, avec une bonne chaîne et par Alfred Brendel, c'est sublime.Merci Jean-Michel Damian de m'avoir fait découvrir des merveilles sur France inter et France musique dans les années 70 ( Purcell, Dowland, Byrd, Marais, Janacek...et des interprètes comme Alfred Deller, Dinu Lipatti, Vladimir Horowitz...Laura, je vous conseille la version de "Jésus que ma joie demeure" au piano par Dinu Lipatti de 1950.En numérique, malheureusement ce sera nettement moins bien que sur vinyl.Je confirme votre choix s'agissant de Rubinstein.Bonne soirée.

    • Laure ANTUNES Merci à vous pour votre proposition. Je vais chercher car je ne connais pas cet interprète. Je suis émerveillée par ces de 2 interprètes Rubinstein et Horowitz ... j'ai essayé via net d'écouter des versions d'un de nos contemporains (Lang Lang) ... si je le vois en vidéo j'en oublie la musique car sa façon de jouer me dérange, je trouve qu'il en fait des tonnes ... certains diront qu'il "vit sa musique" ... j'ai toujours l'impression d'être dans le sur-joué ... un petit manque de naturel qui m'empêche d'adhérer à cet artiste ... Les 2 pré-nommés Rubinstein et Horowitz sont dans la sobriété ... et je les adore ... je vais donc écouter vos propositions l'interprétation par A. Brendel qui m'est inconnue et Dinu Lipatti dont le titre très spirituel ne m'est quant à lui pas inconnu.

    • Morsli KIRED Merci Laure.Je ne suis pas musicien et je n'ai pas de connaissances techniques malheureusement.Un autre conseil amical cependant : Satie par Aldo Ciccolini.Bonne soirée.

    • Georges BURIGANA Bonjour, Je partage tout à fait l'opinion de Laure quant à Lang Lang et de plus les interprétations sont plus axées sur la performance que sur le sentiment. Rien ne remplace les "Anciens". Amicalement.

    • Morsli KIRED Je précise que je n'ai pas de compétences musicologiques : je sais seulement lire le solfège et je le regrette, mais bon, la musique classique nous réunit.

    • Georges BURIGANA Bonjour, pas plus pour moi et certainement encore moins mais je reprends une réflexion entendue il y a bien longtemps :" Les oiseaux ne connaissent pas le solfège, et pourtant...."

    • Laure ANTUNES Nous sommes donc des appréciateurs de musique sans y avoir été formé musicalement. Pour moi non plus aucun solfège. D'ailleurs je me suis mise sur le tard à écouter ce type de musique et à étendre la palette des compositeurs. Pour l'apprécier il faut prendre le temps de s'arrêter et d'écouter, surtout les premières fois qu'on entend un morceau. Pour ma part, beaucoup de mal par contre à écouter des orchestres symphoniques. J'ai commencé à franchement apprécier en regardant les émissions des victoires de la musique classique mais aussi La boîte à musique de Zygel ... comme quoi le petit écran comme la variété des prestations vues sur internet peuvent être des vecteurs et nous transmettre un plaisir certain et communicatif d'écoute musicale ... mais la musique restera toujours pour moi Plurielle car j'apprécie tout autant des sonorités bulgares, africaines, tziganes qu'Irlandaises qui me mettent en joie et de bonne humeur ... quant au jazz et la soul, ça fait résonance dans notre âme

Annonces Google