• Jean-Luc MALBRANQUE a publié Sociologie de la famille contemporaine

    Auteur : François de Singly

    • Jean-Luc MALBRANQUE Jean-Luc MALBRANQUE
      Historique de la transformation du concept de la famille

    • Sabine PIECHOTA on s'en fout

    • Jean-Luc MALBRANQUE Bonjour , comment se passe ta fin de carrière professionnelle ? As-tu finalement changé de service ?

    • Dom BERGE règlement de compte sur la toile

    • Sabine PIECHOTA A OK CORRAL, lol

    • Jean Claude VASSAL Traditionnellement il était courant de dissocier les "familles bourgeoises" et les "familles populaires". Cette binarité était "visible" car chacun avait son langage, son habitat, son comportement social, ses vêtements,etc.C'était une "sociologie de l'apparence". Il fallait "rester à l'extérieur" et ne pas vouloir savoir ce qu'il se passait "à l'intérieur". "Festen".

    • Laure ANTUNES mais aussi ses moyens d'accéder ou pas à une ascension sociale ... les disparités vont jusque-là. Et c'est toujours d'actualité quand on voit les frais d'accession aux meilleures école, l'égalité est un mythe ... regarde d'où tu viens je te dirai où tu peux prétendre aller ... sans oublier les "réseaux" "carnets d'adresses" que les bourgeois - je parle de la vraie bourgeoisie - pas les nouveaux riches - ont encore dans leurs tablettes ...

    • Laure ANTUNES àJCV vous avez raison de signaler le film culte "Festen" ce huis-clos dans le manoir que j'ai découvert pour la 1ère fois cette année et les dégâts latéraux liés aux secrets de famille, ceci est vrai dans les familles bourgeoises comme dans les familles populaires, les secrets distillent souvent son venin aux descendants ... Festen en est une parfaite illustration

    • Jean Claude VASSAL Il ne faut pas se faire d'illusions ...l'égalité sociale n'existera jamais...

    • Dom BERGE pourquoi l'égalité, une pensée unique, la beauté est née de la diversité. Le social ne doit pas y déroger. Ceux qui voudrait nous faire croire que la lutte de classe est morte, doivent se classer dans le haut de la pyramide afin d'éviter de se faire trancher la tête. (1789) Je prône l'inégalité sociale, c'est d'elle que nait les luttes.

    • Laure ANTUNES JCV, je suis bien consciente que l'égalité sociale n'existera jamais mais contrairement à Dom Berge qui dit prôner l'inégalité sociale, je ne "prône" pas l'inégalité. Prôner c'est accepter cette grande disparité entre les couches sociales et moi je souhaite qu'il y ait au moins de la décence ... est-il normal qu'en 2017 des êtres humains succombent de froid dans la rue ? que le minimum vital pour certains ne soit pas accessible ... En quoi un être humain mérite ce sort ? ... L'inégalité sociale est un fait mais que des gens meurent dans la rue dans une société où nous avons pour valeur "Liberté-égalité-fraternité" ... Pour le coup je m'éloigne du sujet initial mais le "je prône l'inégalité sociale" m'a hérissé le poil ...

    • Dom BERGE Que tu es le poil hérissé, Laure me semble logique , pourquoi ne t'indignes tu pas lorsque tu apprend que les actionnaires ont versés quelques million a des dirigeants d'entreprise. Quand il y a inégalité, il y a deux extrêmes et je trouve que tu pleures sur les plus pauvres sans jamais avoir rien fait pour eux. Lorsque Macron taxe les plus pauvres en leurs volant 5€ sur les apl, que fais tu? Quand tu penses, restons en France, que les plus riche payent moins en % que les moins taxés. Que fais tu pour rétablir cette égalité? Accepte cette inégalité et bats toi pour en réduire les écarts.

    • Laure ANTUNES Je n'ai donc pas compris le sens de ton 1er message quand tu as utilisé le terme "prôner" ... d'autant plus que tu notais "pourquoi l'égalité ? ... la beauté est née de la diversité" ... "je prône l'inégalité sociale" ... ton discours me fait rire ... tu penses ce que tu veux ... tu ne me connais pas mais j'ai déjà assisté à des rencontres LO, je me suis même rendu à des WE pour bien comprendre leurs revendications et ça me fait plutôt rire car en dehors de contester le système il ne se passe rien de bien concret pour changer les choses ... moi aussi je peux brandir une pancarte et dire que le système est pourri jusqu'à la moëlle ... il faut avancer et aller de l'avant ... alors ta morale ... les ouvriers se feront toujours avoir et avec la mondialisation encore plus, ça y faut le comprendre en dehors de créer soi même son emploi (ce que j'ai fait) tu te fais toujours avoir ...

    • Jean Claude VASSAL Nous parlons "sociologie"...le concept d'inégalité sociales n'a rien à voir avec la morale ni la générosité. L'inégalité sociale n'est pas "la lutte des classes" même si elle en est une cause importante. Bien sûr que notre système "républicain" est pourri jusqu'à la meoelle et que "liberté, égalité, fraternité" c'est de la poudre aux yeux ...mais çà; ce n'est pas de la sociologie.

Annonces Google