Vos questions, vos réponses Service Copains
  • La question
  • Les réponses

    La logique mathématique.
    La logique expérimentale.
    La logique amoureuse.

    On peut faire de savant développement pour trouver des sous-catégories mais les types principaux sont là.

    Réponse de Alexandre Scribe
    15 février 2013 à 21h24

    Signaler un abus

  • Bonsoir Chantal ,
    Tout d'abord il faudrait essayer de répondre à ta première question et puis
    soulever une autre interrogation ? existe-t-il une logique ou une logique
    plurielle ? Donc après la définition ,il faudrait se demander s'il faut parler de la logique , donc de la seule et unique ou des logiques .
    Et puis , la 2è question confirme qu'il existe des logiques .
    On peut donc proposer la définition suivante,que la logique est une
    succession d'étapes dans la pensée qui font appel à la raison pour obtenir
    un ou des résultats satisfaisants qui obéissent aux données avancées.
    Mais comme on peut obtenir le même résultat par différentes logiques , il ne faudraait plus parler de la logique mais de la logique plurielle.
    Pour le 2è volet de la question , j'aime bien la thèse , la synthèse et l’antithèsede même que sans être marxiste , je ne retiens de cette doctrine que la
    méthode d'analyse dialectique , que j'utilise souvent d'ailleurs et où tous les éléments sont en interaction ; par ce biais , le matérialisme historique ,
    permet une analyse , logique sous tous les angles .
    Par conséquent , logique et raisonnement sont interactifs et la méthodologie
    reste plurielle , pourvu qu'elle respecte , ses principes énoncés.
    Et puis n'oublions pas le raisonnement mathématique , qui utilise" des
    logiques" mais pour arriver à un résultat qui sera estimé être optimal .
    Vaste sujet ...

    Réponse de Mohammed Khalid Daoudi
    16 février 2013 à 00h01

    Signaler un abus

  • La logique est une savante rhétorique
    censée venir à bout de bien des hic!

    Réponse de Alain Simonet
    16 février 2013 à 00h10

    Signaler un abus

  • La logique est le nom que les philosophes donnaient aux méthodes de raisonnement et de connaissances. Traditionnellement on distingue le raisonnement déductif (du type axiomatique) et le raisonnement inductif (du type expérimental).
    La logique est fondée sur le principe de la toute puissance de la raison et exclut l'absurde irrationnel (bien que l'on parle parfois de raisonnement par l'absurde lorsque l'on veut prouver que l'hypothèse de départ est fausse).
    Depuis Descartes le "rationalisme " sévit, mais peut être faudrait-il relire Zénon d'Elée ...et bien sûr Kafka...

    Réponse de Jean Claude Vassal
    16 février 2013 à 10h34

    Signaler un abus

  • Bonsoir à tous,

    La logique fait étymologiquement référence à la Raison (le raisonnement, le rationnel) c’est-à-dire une construction de la pensée permettant de juger et distinguer le vrai du faux.

    Je rejoins Jean-Claude (Vassal)...
    Il y a 2 grandes démarches rationnelles et intellectuelles que l'Homme utilise dans nombre de champs de ses connaissances :

    -- La démarche (hypothético-)DEDUCTIVE : qui part du général (ou du global ou universel ou zoom macro) vers le particulier (ou le détail ou le zoom micro), du groupe vers l’individu, du tout vers la partie (étant supposé que le tout est supérieur à la somme des parties), du niveau complexe vers le plus simple. Il s’agit d’une approche descendante (ou top-down) et ANALYTIQUE (voire intuitive)… Cette méthode décompose une construction. C’est un raisonnement dit holiste que nous retrouvons entre autres exemples dans le Droit et l'Algèbre.

    -- La démarche INDUCTIVE : qui est inverse à la précédente, qui part du particulier pour aller vers l’ensemble, de l’individu vers le collectif, de la partie vers le tout (elle suppose que le tout est la somme des parties). Il s’agit d’une approche ascendante (ou bottom-up) et SYNTHETIQUE, qui par l'expérience individuelle répétée fait émerger les connaissances. Elle recompose et construit. C’est un raisonnement réductionniste auquel se réfère la méthodologie individualiste en sociologie qui part des niveaux simples pour expliquer le complexe.

    Les sciences utilisent les 2 sens d'approche à la résolution d'un problème…

    Réponse de Chantal Aymard
    16 février 2013 à 20h04

    Signaler un abus

Question suivante  >>

Poser une question

Nouveau venu
Regulier
Averti
Specialiste
Expert
Expert+
A VOIR EGALEMENT