• Colette CRESPI a publié L'insecte, l'avenir de l'homme

    Surtout ne prenez pas la mouche...

    • Pierre AUTRET S'il s'agit d'insectes dans l'alimentation c'est non, ils seront issus d'insectes élevés pour la vente et non d'insectes pris dans la nature.

    • Claude NAPIAS Bonjour Colette,

      grand plaisir de vous revoir,

      les pollinisateurs dans leurs déplacements incessants contribuent à la vie de l'humain, malheureusement,ce dernier, dans une folie inqualifiable, empoisonne son bienfaiteur !

    • Colette CRESPI Bonjour Pierre, bien-sûr ils seront élevés...

      Lentomoculture est aujourdhui une véritable activité commerciale mais pas encore tout à fait comme les autres (peu de ressources et émission en gaz à effet de serre faible)
      La startup NextAlim près de Poitiers a ainsi levé près de 10M deuros pour développer ce projet. Mais ce nest pas la seule et la compétition sannonce rude.
      Les spécialistes, eux, estiment le potentiel de cette nouvelle filière à près d1 milliard de dollars, dès 2022. LEurope, elle, a ouvert la voie depuis juillet dernier puisquelle autorise lutilisation de farines à base dinsectes pour lalimentation des poissons délevage.
      Et quand on sait que la demande mondiale en protéines devrait croître de 40% dici 2030, il y a fort à parier que Black Soldier Fly na pas fini de faire des petits!
      Et je ne vous dis pas tout (par manque de temps). Il y a bcp à dire.
      Merci de vous être intéressé à ce sujet.

    • Colette CRESPI Bonjour Claude,
      Toujours fidèle au site, c'est bien.
      Comment est-il possible d'en être arrivés là?
      Pas de mots.... Juste une vidéo sur "Les intestins de la Terre" (bien faite mais qui ne nous apprend rien).
      https://www.youtube.com/watch?­v=_ZHqKuYpfl8
      Pour info, mes craintes de 2018 étaient légitimes. Mes petites protégées ne sont pas revenues....
      Bonne journée

    • Pierre AUTRET Et alors Colette quel sera le substrat sur lequel ils seront élevés, on leuir ingurgitera quoi

    • Pierre AUTRET En préventif ou en curatif. On sera très loin d'être de la nourriture bio.

    • El les êtres humains sont lavenir des vers nécrophages dans leurs beaux sarcophages ( littéralement manger viande ).

    • Claude N nous concoctera un duo de tarentules et scorpions sur lit de vers de terre truffés.

    • Colette CRESPI @ M. X,

      Les êtres humains ne sont pas l'avenir des vers nécrophages. La crémation gagne du terrain... (!!!!!!). Et c'est une excellente chose. Je partage le choix de Michel Serres, philosophe et académicien.

      "Si laids sont les cimetières que je ne veux pas que lon menterre. Je préfère brûler, en une dernière flamme, après mes quelques années dincandescence. Que lon jette enfin par les quatre vents des restes légers ! Chute dernière ! Que lon prie, si lon croit ; que lon se recueille, si lon veut, quon lise des textes inspirés. Mais quenfin, que lon me confie au feu et à lair, par lunivers. Merci !"

      Crémation et dispersion de mes cendres in natura, dans un lieu qui m'est cher.

      Pour votre menu, pourquoi pas ? Je le préfère au Hrútspungar (testicules de bélier), et surtout au Hákarl (requin faisandé).

    • Claude NAPIAS Je ne voudrais pas "parasiter" (!!!) le sujet de Colette mais en effet l'inconnu (pourquoi se cacher à ce point ?) qui m'interpelle avec son menu "arachnidesque" nous doit une explication tout comme son approche "littérale" dans sa première réponse dont les éléments étymologiques sont à revoir !!!!

    • Colette CRESPI Entièrement d'accord avec vous, Claude.
      A deux, les oreilles devraient lui siffler....))))))

      @M. X, sans rancune, vous nous avez suggéré un menu, menu qui m'a évoqué bien des souvenirs....

      Bonne journée

    • Anthony MAZE En effet, les insectes sont lavenir de lhomme et de la planète. Il est donc important de faire tout notre possible pour les protéger. Les abeilles ne produisent pas que du miel. Elles servent également à la pollinisation qui permet aux plantes de se reproduire. Cest grâce à cela que nous pouvons manger des fruits et des légumes.