Avis de recherche

Établissements fréquentés :

Description :

Bonjour je cherche l'adresse où est née Aline CAPARROZ à Saint-Eugène au quartier du bistro VARIANO (nom approximatif dans mes souvenirs) près de cette rue MAUPAS, où ma mère, Thérèse JUAN (née en 1916), travaillait dès son plus jeune âge. Mon père (Joseph CAPARROZ alias Pépico : notre nom s'écrit avec un P et deux R : CAPARROZ et se prononce à l'espagnole : caparosss... ) , chauve et boiteux, allait travailler au Crédit Lyonnais en mobylette et au retour "tapait le carton" au bistrot. Avec ma soeur (Aline née en 1939 promotion ENO 1956/59) ils ont tenu pendant peu de temps une épicerie rue Maupas. Puis nous habitions quartier Saint-Pierre 8 rue DUMANOIR (où je suis né en 1942) . Après l'école J.Macé (rue Dumanoir) de 1948 à 1953 , j'étais au Cours Complémentaire Jules Ferry (de 1954 à 1957) boulevard de l'Industrie avec CAMBOULIVE (il venait de l' école Lamoricière et habitait rue René Bazin). En 1958 j'étais en 3éme à l'école RASPAIL avec Alain DELAPEYRE DE BELLAIRE ,et avec SEBAN qui habitait cité Perret. Les Directeurs étaient BALBUSQUIER (surnommé Babouche) et PONS ; un prof de français était marié à la prof d'anglais et la prof d'espagnol était une forte chanteuse d'Opéra . Ensuite : Lycée Technique mixte avenue Saint-Charles (face à la BAO) depuis 1959 jusqu'à l'expulsion vers le service militaire en métropole le 15/06/1962. Nous habitions avec ma soeur et mon frère, jusqu'au 1/6/1962, au 8 rue Dumanoir (trottoir sud) au 3éme étage (balcon Ouest à côté de Mme LEVRERO au-dessus du propriétaire LOPEZ qui a remplacé BILANOU, et PINA) où je suis né en 1942. Mes voisins se rappellent de mon apprentissage pianistique. Mon père "tapa alors le carton" au Café Saint-Pierre de Léo Delibes, rue Dumanoir. La famille de mon oncle JUAN Manuel avec Marie, Gaby, Denis Christiane et Lucienne habitaient au-delà du stade de foot de Saint-Eugène jusqu'en 1963. Mon oncle JUAN Marcel était coiffeur vers la sortie de Saint-Eugène. Ma grand mère JUAN Maria-Thérésa a habité Saint-Eugéne (face au salon de coiffure)en étant veuve jusqu'en 1955.
Merci d'avance de bien vouloir me dire si sur les photos de la rue Maupas du site Valentin Algérie mes Racines vers 2016, vous retrouvez des traces de ma famille rue MAUPAS (sans doute au début de la rue Maupas en venant de la place de Saint-Eugène avant l'intersection de la rue Montgolfier???)..

Aidez-nous à retrouver Aline CAPARROZ

Annonces Google