David BURROUGHS est sur Copains d'avant. Pour le contacter, connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement.

Parcours

Parcours scolaire

  • école Jean Jaurès

     -  Arnouville les gonesse

    Elève déja rêveur et distrait

    1966 - 1968
  • Lycée René Cassin

     -  Bayonne

    En 6° j'arrive les tennis Californiens au pied (bientôt troués et mouillés) et en jean (trop court trop vite puisque c'est la puberté) et le T-shirt. On ne pouvait pas s'y méprendre j'arrivais de Pasadena après un été idyllique en Hte Savoie (Albertville:le troisième Triton à la piscine olympique-les mirabelles plein la bouche-le chalet chauffé à la cuisinière à bois et l'eau à la source.....) et

    1971 - 1978
  • Collège Marracq

     -  Bayonne

    J'arrive du Lycée Marracq (en bas) en 4°1b et je passe deux années heureuses à travailler un peu et surtout me faire des amis avec qui je fais quelques escapades au Ciné, en ville, dans les bois, à la pêche...la grammaire commence à rentrer mais j'ai toujours Zéro en dictée-on n'a pas vu que j'étais dyslexique....

    1974 - 1976
  • Université Victor Segalen - Bordeaux Ii

     -  Bordeaux

    Reçu au concours de PCEM1 en 1978 du premier coup -50°...des années de peines et de passion-mon premier patient meurt de cachexie tuberculeuse et me passe le germe qui gache m CSCT en 1984 - meilleur note Internat filière recherche 1984 Lille puis Paris Institut Pasteur et Univ P7&P6 :Maitrise et DEA puis Thésard malchanceux .....notre interleukine suspectée (BCAF) ne s'est pas matérialisée....

    1978 - 1985
  • Université Denis Diderot : Paris Vii

     -  Paris 1985 - 1988

A propos

Général

  • Prénom Nom :

    David BURROUGHS
  • Vit à :

    SAINT LAURENT DE GOSSE, France

  • Né en :

    1960 (60 ans)

Ma vie aujourd'hui

  • Description

    Je me suis finalement marié pour le meilleur et le pire et j'ai quatre enfants-deux biologiques et deux adoptés-je travaille comme un fou et j'ai trés peu de temps pour moi même.....j'ai pu me soigner étant médecin et c'est ainsi que j'ai moi même diagnostiqué à plusieurs reprises mes problèmes passés inaperçues par mes médecins auparavant ...le philosophe est celui qui boite ai-je appris avec Mme Breton et M Perbet au lycée...oui le fait de boiter m'a rapproché de mes patients et rendu intolérant vis à vis de tout ceux qui veulent manier le "karcher" mais m'a aussi rendu un peu difficile à décrypter par tous autour de moi. Cette boiterie est une deuxième vie pour moi et me fait avancer dans de curieux mondes irréelles et idéales. Je ne serai pas étonné que St Exupéry ait souffert de la même évasion d'esprit, je vis des mondes intérieurs aussi éxotiques...

  • Profession :

    Médecin

  • Situation familiale :

    marié(e)

  • Enfants :

    4

  • Mes goûts et passions

    Voyages